Comment déguster un vin ?

Les préalables à la dégustation d’un vin

Un bon vin est le moyen privilégié pour les parents, les proches et les amis de renforcer les liens de convivialité. Consommé modérément, cette boisson procure de réels plaisirs faits de sensations agréables décuplées.

Les préalables à la dégustation d’un vin


Sans qualifier les détails de l’ambiance de rituels, il faut reconnaître qu’un certain nombre de situations basiques est de mise pour apprécier un vin. Si vous êtes enrhumé, vous passerez immanquablement à côté des délices dont vous devriez normalement goûter. Déguster un vin après avoir bu du café ou après avoir blasé le palais d’aliments forts en goût est tout aussi contre indiqué.
Faire que l’atmosphère se prête à l’expérience du plaisir de boire est un bon préalable : ni odeur incommodante, ni excès de température ambiante, mais un cadre agréable. On déguste le vin dans des verres à pied, en ballon ou en forme de tulipe, de sorte que les arômes soient emprisonnés dans la partie réduite du verre. Le pied du verre permet d’éviter que la paume de la main ne réchauffe le précieux liquide.

Les sens sollicités pour bien déguster un vin

La vue joue incontestablement un rôle important dans la mesure où on peut admirer le breuvage qu’on est sur le point de goûter. On peut toujours faire durer le plaisir en regardant à travers le verre les reflets du vin qu’on va boire. On verra, par exemple, pour le vin blanc de qualité des reflets qui passent du vert à l’argenté, à l’or puis au bronze.
L’odorat est agréablement mis à contribution car le nez permet de sentir le vin versé dans le verre, d’abord en humant le liquide sans bouger le verre puis en tournant celui-ci de sorte que le nez se déplace d’un pan de paroi à un autre pour déceler les subtilités des arômes.
La bouche est la dernière à finaliser le plaisir. Les différentes parties de la langue, ainsi que les gencives apportent les sensations qui flattent le goût en décelant le sucré, l’acidité, le salé, l’amer et le tanin. Pour bien vous imprégner des saveurs subtiles du vin, vous pouvez faire tourner le vin en bouche et mettre à profit la sensibilité des zones buccales.

Comment déguster un vin ?